Colloque des 8 et 9 décembre 2016, Paris

Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Nos partenaires

Nom tutelle 2 Nom tutelle 3 Nom tutelle large

Rechercher




Accueil > Intervenants

Damien Stehlé

Le chiffrement homomorphe constitue-t-il une révolution ? - Vendredi 9 décembre 11h10 - 11h50

par Laure Thiebault - publié le , mis à jour le

Damien Stehlé

Biographie

Damien Stehlé est professeur à l’ENS de Lyon, il effectue ses recherches au sein du Laboratoire d’informatique du parallélisme (LIP - ENS de Lyon/UCB Lyon 1/CNRS/Inria). Il a effectué sa thèse de doctorat en informatique sous la direction de Paul Zimmermann, à Nancy au Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (Loria - CNRS/Université de Lorraine/Inria). Celle-ci portait sur l’algorithmique des réseaux euclidiens et ses applications en arithmétique des ordinateurs. Il est ensuite parti à l’Université de Sydney, en stage post-doctoral au sein de l’équipe d’algèbre calculatoire dirigée par John Cannon, et a participé au développement de la bibliothèque de calculs algébriques MAGMA. En 2006, il a rejoint l’équipe Arénaire du Lip en tant que chargé de recherches au CNRS. De 2008 à 2010, grâce à une mise à disposition auprès des Universités Macquarie et de Sydney, il a été initié par Ron Steinfeld au domaine de la cryptographie reposant sur les réseaux. Il a obtenu en 2012 la médaille de bronze du CNRS. La même année, il est devenu professeur des universités à l’École normale supérieure de Lyon.

Intervention

Le chiffrement homomorphe constitue-t-il une révolution ?
Vendredi 9 décembre 11h10 - 11h50

Voir aussi